Spectacles

LES PRÉCIEUSES RIDICULES

précédé de La Comtesse d'Escarbagnas
Comédie classique de Molière

Mise en scène de Jean-Philippe Daguerre

En quelques mots...

Durée : 1h30 mn - Tout public

« Les Précieuses Ridicules » nous peint le portrait de deux jeunes provinciales arrivant à Paris en quête d'amour et de jeux d'esprit.

« Je dois croire maintenant que mes précieuses ridicules valent quelque chose, puisque tant de gens ensemble en ont dit du bien. » Nous Sommes en 1659 et Molière tient là son premier succès et son accès à la cour.

Douze ans plus tard, à l'occasion de sa dernière commande royale, il triomphe avec « La Comtesse D' Escarbagnas » qui relate les aventures amoureuses d'une veuve noble d'Angoulème entichée de bonnes manières qu'elle se vante d'avoir appris à Paris.

A travers ces deux satires cinglantes et hilarantes du snobisme et des pédants, Molière attaque la dérive de la préciosité et en particulier « les Pecques Provinciales ».
C'est dans un univers « Gothico-baroque » de basse-cour que Madame Oie blanche d'escarbagnas et précieuses dindes à plumes vont se disputer les faveurs des paons Mascarille et des coqs Jodelet.

Distribution

Coproduction : Rosemary Productions et Scène de Pays Baxe Nafarroa

Comédiens : Grégoire Bourbier, Isabel De Francesco, Séverine Delbosse, Olivier Girard, Simon Gleizes, Charlotte Matzneff ou Mona Thanaël, Sophie Raynaud, Edouard Rouland, Yves Roux, Andrea Torres-Gibert

Adaptation du texte de Molière : Jean-Philippe Daguerre
Assistant Mise en scène : Simon Gleizes
Musique : Petr Ruzicka
Costumes : Corinne Rossi
Décors et accessoires : Simon Gleizes et Frank Viscardi
Peinture et ornements : Matzneva
Photographies : Frédéric Bures et Isabelle Henry

Vidéos du spectacle

La presse

Sud Ouest
Le tout public s'est délecté des facéties délicieuses de la troupe. Deux satires cinglantes et hilarantes... le metteur en scène a pris le parti de transformer ces « précieuses » en volatiles de basse-cour... Il est facile au spectateur de se moquer de ces volatiles adorablement ridicules, et de s’interroger aussi sur certains de nos propres comportements...
Reg'Arts
La mise en scène de Jean- Philippe Daguerre est efficace et soignée. Il y a des trouvailles de décor et de costumes et les comédiens sont parfaits, chacun dans leur rôle.
Théâtrothèque
Une nouvelle fois, Jean-Philippe Daguerre nous surprend par la qualité de ces mises en scène. Il n'est pas metteur en scène sur la place du marché théâtral actuel qui connaisse Molière autant que lui, crée et invente des spectacles textuellement classiques et contemporains dans leur interprétation. Jean-Philippe Daguerre, un nom, une signature dans l'empreinte de Jean-Baptiste Poquelin.
Artistik Rezo
Entre « La Comtesse d’Escarbagnas » et « Les Précieuses ridicules », la mise en scène inventive de Jean-Philippe Daguerre fait la part belle au jeu des acteurs. Molière n’est jamais autant de notre époque que lorsqu’il est joué et revisité avec ce talent et cette intelligence sensible. N’en déplaise aux puristes !

Pour les professionnels

(à l'intention des journalistes)
Le Grenier de Babouchka
5, rue de Visien 92400 Courbevoie
Tél : 01 47 88 99 17
▪ Direction et diffusion
Ecoles et groupes scolaires

Charlotte Matzneff
Tél : 01 47 88 99 17
legrenier.asso@yahoo.fr
▪ Site Internet et Newsletter
Demandes d’affiches, photos,
visuels et dossiers pédagogiques

Grégoire Matzneff
gregoire.legrenier@gmail.com
▪ Administration et comptabilité
Renaud Agnasse
Tél : 06 75 76 11 82
grenierdebabouchka@gmail.com
Retrouvez-nous
sur Facebook !

JE VEUX LA NEWSLETTER !

- Programmation début de saison
- Nouveaux spectacles
- Places gratuites ou à prix réduit !...